REMPLACEMENT DU DEBITMETRE DU RESERVOIR D’EAU POTABLE DE CHÂTEAURENARD – AVENUE DES PINS

Le réservoir des 2 tours à partir duquel l’eau potable est distribuée sur la commune de Châteaurenard, est alimenté par la station de pompage des Confines.
 
Une station de pompage d’eau potable utilise des pompes pour aspirer l’eau brute depuis une ressource. Dans le cas de l’ouvrage des Confines, il s’agit de la nappe alluviale de la Durance. L’eau pompée ne subit qu’une désinfection au chlore.
 
Le réservoir permet de répondre à la demande variable des consommateurs en régulant la distribution d’eau potable.

Chambres à vannes de distribution, remplissage et vidange du réservoir en sous-sol.

Le débitmètre électromagnétique en sortie du réservoir d’eau potable va être remplacé par les agents de la Régie des Eaux Terre de Provence.

Débitmètre électromagnétique à remplacer.

Vue de la coursive du réservoir en sous-sol.

Zone d’intervention du débitmètre à remplacer dans la coursive du réservoir en sous-sol.

C’est un moyen de comptage permettant de mesurer quotidiennement le volume global d’eau potable consommé par la commune, mais aussi de déceler de potentielles anomalies sur le réseau d’adduction d’eau (fuites, dégâts sur conduite…). Une défaillance de la partie électronique a été détectée sur ce matériel, ne donnant plus lieu à la consultation de l’évolution des volumes consommés journalièrement à distance via l’outil de supervision de la Régie des Eaux Terre de Provence.

Outil de supervision – Histogramme volumétrique journalier avec interruption du signal.

Pour réaliser le remplacement de cet instrument de mesures, une coupure générale sera nécessaire pour le bon déroulement de l’intervention.

Afin de limiter la gêne occasionnée auprès de nos abonnés, celle-ci s’effectuera durant la nuit du lundi 15 janvier au mardi 16 janvier 2024.

Partager sur :

Autre actu

La Régie investit pour vous !

Les évolutions tarifaires de l’eau et de l’assainissement votées par le conseil d’administration de la Régie le 19/12/2023 sont liées d’une part à l’augmentation du

Suivez nous sur les réseaux sociaux